Le journal de Clodinette

Réussir sa transition capillaire vers le naturel

Réussir sa transition capillaire vers le naturel

Transition capillaire vers le naturel ?

C’est tout simplement la période entre le jour de l’arrêt du défrisage et le jour où on devient completement naturelle. Certaines ont peut etre déjà entammer cette période, d’autres l’envisage. Il faut savoir que durant cette période les deux textures de cheveux (naturel et défrisé) cohabitent ce qui rend l’entretien difficile si on ne sait pas s’y prendre. Je vous livre mes 5 conseils pour réussir en toute tranquillité votre transition vers le naturel.

1. Fixez la durée de votre transition

Pourquoi c’est important ? Cela vous permettra de rester motivée et de vous fixer des objectifs. Cependant les cheveux afro poussent d’environ 1 cm par mois. Si a la date prévue vous n’avez pas la longueur que vous désirez, rallongez la durée. Certaines font des transitions d’un an ou deux. Tout dépend vraiment de la pousse de vos cheveux. Pour ma part j’ai fait une transition de 6 mois, durant laquelle je coupais mes cheveux défrisés de quelques centimetres par mois jusqu’à tout couper le 6e mois finalement.

2. Les produits capillaires à avoir : HYDRATATION AU MAX

  • Un shampooing sans sulfates ainsi il n’assèche pas les cheveux
  • Un apres shampooing hydratant
  • Un masque hydratant
  • Un lait ou une crème capillaire
  • Une huile ou un beurre végétal (cacao, karité, coco, argan, ricin … )

Il n’en faut pas plus. Avec ces produits, établissez vous une bonne routine capillaire. Partez du principe que vous êtes déjà naturelle. Cela vous permettra d’accorder plus d’attention a vos repousses puisque ce sont elles qu’on veut garder. Inspirez vous de ma routine capillaire ICI

3. Les bons gestes à avoir au quotidien

  • Démélez vos cheveux uniquement lorsqu’ils sont mouillés ou humides et saturés d’un apres shampoing ou d’un masque hydratant. La ligne de démarcation entre cheveux naturels et défrisés étant fragile, Cela vous permettra d’eviter la casse et les nœuds dans les cheveux.
  • Que vos cheveux soient libres ou sous des tresses, hydratez les quotidiennement ou tous les 2 jours avec un vapo rempli d’eau et d’huile végétale ou d’un lait hydratant
  • Dormez toujours avec un foulard en soie ou en satin pour préserver l’hydratation

4. On oublie les appareils chauffants

Evitez au maximum l’utilisation de l’air chaud du seche cheveux. Préférez le sechage a l’air libre ou alors a l’air froid du seche cheveux. Autre chose aussi c’est de ne pas se lisser les cheveux. Malheureusement je n’ai pas respecté ce conseil et j’ai vu les dégats. Vous risquez de fragiliser vos petites repousses naturelles.

5. Coiffures à adopter

Optez pour des rastas, passe mèches … toutes les coiffures tréssées africaines que nous connaissons. Vous pouvez aussi mettre des extensions (greffes) si vous voulez ou alors faire des crochet braids. Assurez vous seulement de ne pas serrer les tresses. On peut penser qu’on ne peut pas porter ses cheveux en transition libres, mais c’est faux. Vous pouvez faire des chignons, des nattes ou des vanilles et les défaire ensuite. Cela vous donnera de jolies ondulations. Les rastas et les braid out étaient mes principales coiffures ! Cliquez ICI pour voir quelques photos.

Un 6e pour la route ? Faites donc preuve de beaucoup de patience. Et quand vous vous sentez prête, COUPEZ

J’espère vraiment que cet article vous sera utile. Si vous avez des questions, posez les moi en commentaires.

Bisous,

Réussir sa transition capillaire vers le naturel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article